Il est l'heure de quitter.

De refermer la parenthèse libanaise, en gardant bien au chaud l'intensité de ces 3 années. De se retourner une dernière fois avec émotion sur notre petit bout de vie ici, passé à une vitesse folle mais nous marquant tous profondément, du plus petit au plus grand, chacun à sa façon.

Nous emportons du Liban une richesse indescriptible. Celle qui nous ouvre les yeux et le coeur, que l'on découvre jour après jour, qui se renforce petit à petit.

Samedi, nous avons planté 5 petits cédres à Tannourine. On sait qu'ils seront bien gardés. Qu'ils vont grandir, et se développer à l'image des liens que nous avons tissés ici.

Yalla bye les amis.

20150704_125557

20150704_130158

20150704_130356