Quand la 13ème visite revient pour la seconde fois, et par surprise de surcroît, on pleure, on chante, on rit, on profite des bons moments, surtout, mais aussi un peu quand même du Liban.

Alors avec elle, on a fait le déj rituel entre copines du mardi midi, on a deterré la kryptonite au sous-sol de la FAC de lettres, on a perdu un tympa devant l'exultation bruyante de mâles trop heureux de voir gagner leur équipe, on a pété des lourdes, bouffé du matelas et regardé kiki voler par procuration, on a oeuvré sans relache pour les bons résultats des étudiants en devenir, on est retourné à Jbeil voir les pépères se chauffer au soleil, on a monté la génoise et la chantilly au nutella comme un chef pour un birthday cake partagé au restaurant, on a gloussé aux côtés de jeunes filles en pyjama, on s'est baladé les matins dans le quartier le nez en l'air au mépris des trottoirs crottés pour laisser sa cops faire du coloriage, on a disserté devant la mer au soleil couchant sur la beauté des figures de cette nouvelle discipline olympique qu'est le FRS, Foot Rythmique et Sportif, on a arpenté l'hippodrome géant, mis les orteils dans le sable, couru dans les souks à la recherche de loukoums aux fausses noisettes, vu l'almaza fondre et se régénérer comme par magie en verre en verre vert.

Oui, tout ça, et bien plus encore. 

Comme a dit l'un d'entre nous tout haut ce que les autres pensaient tout bas, devant la chambre déserte au petit matin : "hooooo...elle est partie....ze voudrais qu'elle reste 1000 zours ! "

20150313_131427